DisonsDemain.fr, quand Meetic veut séduire les quinquagénaires


disonsdemain site  rencontre

Mai 2017, Meetic lance enfin un service dédié aux célibataires de plus de 50 ans en France et en Angleterre. Pourquoi ne le lance-t-il que maintenant sur un secteur annoncé prometteur depuis une dizaine d'année? Quelle stratégie à adopter face aux autres sites du groupes?


Les séniors, un enjeu crucial pour les sites de rencontre


retraité devant ordi C’est le nouvel eldorado de la rencontre en ligne : les "seniornautes" sont devenu la cible prioritaire des gros groupes de rencontres en ligne qui recherchent de nouveaux utilisateurs alors que le marché des célibataires sur le net semble arriver à maturité et tend à stagner depuis quelques années aux Etats-Unis et en Europe occidentale. Une catégorie qui par contre ne cesse d’augmenter est celle des célibataires de plus de 50 ans. Veuf, divorcé ou tout simplement toujours célibataire, ils représenteraient en France une population 9 millions de personnes (étude d’Eurostat datant de 2013). Comparé à il y a dix ans, ils sont surtout beaucoup plus à l’aise avec les nouveaux modes de communications et n’ont aucun problème à surfer sur internet et sur les réseaux sociaux via leurs tablettes ou leur smartphones. Retraités, ils ont souvent aussi plus de temps libre que la population active mais parallèlement moins de lieux et d’opportunités pour socialiser et faire de nouvelles rencontres comparé aux jeunes générations (lieu de travail, bars, boites de nuits…). Ils sont en pleine forme et ont encore plusieurs dizaines d'années devant eux pour revivire une histoire d'amour. Le profil idéal en quelque sorte pour les sites de rencontre.

 

Que font les sites pour attirer ces internautes de plus de 50 ans ?

quadra

Attirer les quadras et quinquagénaires n’a rien d'une stratégie avant-gardiste. Beaucoup de sites tentent de séduire cette tranche d’âge depuis des années. Cette catégorie étant différente des jeunes célibataires de 20/30 ans en terme d’attente (à la recherche d’une relation sérieuse avant tout et moins d'aventures passagères) mais surtout en terme de moyens.

 

 

Les plus de 40 ans sont souvent prêt à investir un budget plus conséquent que des utlisateurs plus jeunes pour avoir accès à un site plus sécurisé, une communauté sérieuse et un accompagnement personnalisé dans leur recherche de partenaire . Les sites eDarling et Elite Rencontre l’ont bien compris et ont forgé leur succès sur des profils vérifiés manuellement et la communication de données avantageuses sur leurs utilisateurs (niveau de diplômes élevé, balance homme femme équilibrée et nombre important de mariages résultant de rencontres sur leurs plateformes).



 



Que compte faire DisonsDemain.fr pour percer sur ce marché ?

ordinateur sur table

Pour pouvoir rattraper son retard, le groupe Meetic a essayé de bien penser les choses. Il faut avant tout un site simple et une interface claire pour attirer les séniornautes et DisonsDemain l’a bien compris en limitant le nombre de questions pour remplir son profil à 20, loin des longs tests de personnalité des sites par affinités. Tout se remplit en cliquant avec sa souris ou en tapant sur son téléphone, il n'y à rien besoin d’écrire. Une adresse email et une seul photo à mettre et voilà votre profil créé.

La chose qu’il a de plus que ses autres concurrents est un budget de communication sans limite . Faisant parti du groupe Meetic-Match, géant mondial de la rencontre, il peut se permettre d’avoir des spots TV sur des créneaux cruciaux pour séduire la ménagère de plus de 50 ans cette fois-ci. Qui d'autre que Meetic peut se payer le luxe de diffuser des spots publicitaires avant le journal 13 heures ou de 20 heures sur TF1 pour le lancement d'un nouveau site de rencontre ?

Utiliser des codes jeunes pour attirer les moins jeunes

La communication est à nouveau gérée par Buzzman, agence en charge des campagnes de Meetic en France depuis le succès de la campagne #loveyourimperfection. DisonsDemain a déjà envahi les écrans avec 2 spots télés (voir ci-dessous) et une campagne radio avec un slogan accrocheur "Le site de rencontres des jeunes de plus de 50 ans". Slogan qui n’est pas sans rappeler celui de Quintonic qui lui se vantait d’être le premier réseau social interdit au moins de 50 ans. On y retrouve des séniors joueurs et malicieux tel des ados. Libérés de leurs enfants, ils sont complices et même immatures dans des situations comme le premier baiser ou la première nuit passée ensemble:






Un risque de cannibalisation à prendre en compte.

cinquantenaire sur banc

Est-ce-que les nouveaux inscriptions sur disonsdemain.fr vont être un manque à gagner pour les autres sites du groupe Meetic ? C’est une question que l’on est en droit de se poser. Le site généraliste Meetic va pouvoir plus jouer la carte jeune à présent pour se concentrer sur les 20-30 ans, catégorie de célibataires où il s’est fait voler la vedette par des sites comme Adopte Un Mec, Hugavenue ou Tinder (ce dernier étant cependant lui aussi une marque du groupe Match-Meetic). Le profil généraliste de Meetic et son statut de numéro 1 peuvent lui permettre de réorienter certains de ses utilisateurs sur Disonsdemain sans affecter son business model et cela pourrait pour la même occasion lui permettre de se débarrasser de son image de site de rencontres pour personnes plus agées qu’il avait acquis au fil des années.

Pour Meetic Affinity, autre site phare du groupe en France, qui visait lui clairement les célibataires de plus de 50 ans, le problème de cannibalisation va vraiment se poser. Il est vrai que Meetic Affinity s’était un peu fait ringardiser par les sites plus récents aux design plus modernes que sont Elite Rencontre et eDarling ces dernières années. Disonsdemain a sans doute l’objectif non-avoué de devenir le numéro 1 chez les séniors, chose que Meetic Affinity n’a jamais réussi à devenir sur le marché français, quitte à le faire tomber dans les oubliettes.

Affaire à suivre, cependant les Quintonic, Elite rencontre, Parship, Senior Club Rencontre et autres sites qui s’étaient placés sur le secteur juteux des rencontres pour séniors ne vont surement pas se laisser faire et une guerre sans merci risque de faire rage entre ces différents acteurs qui veulent tous conquérir les cœurs éternellement jeunes des plus de 50 ans.

 

 

 

DisonsDemain.fr, quand Meetic veut séduire les quinquagénaires

Cet article vous a plu ?
4.5 (1 votes)